Terrorisme et panique

par Renos K. Papadopoulos  Du même auteur

Résumé

L’auteur se livre à une analyse du 11 septembre aux États-Unis. Il adopte une approche méthodologique jungienne en ce qu’il vise à explorer le réseau d’interconnexions reliant le collectif et l’intrapsychique et à définir un cadre de réflexion échappant à une épistémologie exclusivement psychologique. Le terrorisme est défini comme une forme extrême de polarisation et d’indistinction, animée, du point de vue archétypique, par le souffle de Pan. L’auteur met en relation la phénoménologie de la terreur, Pan, la panique, et une conception élargie des idées jungiennes de bipolarité et de possession. Son analyse met l’accent sur l’unipolarité de la possession par l’archétype, sous l’emprise de laquelle des groupes humains en viennent à commettre des actes de destruction aveugle.



Mots-clés