« Un, deux, trois, soleil ! » L’autisme, les défenses du soi et l’émergence du moi

par Pascale Renoult  Du même auteur

Résumé

L’enfant, les parents et l’analyste constituent une triade thérapeutique, et c’est par une régression profonde dans le cadre de la relation transférentielle que la psyché de l’autiste va alors pouvoir œuvrer à l’ouverture et à l’assouplissement des défenses du soi. La numinosité imprègne d’instants de grâce les évolutions même partielles comme les émergences de conscience. La libido très fortement sollicitée accompagne la « mise en corps » du soi au sein d’un espace analytique qui doit être bien posé et tenu.



Mots-clés