Perversions dans le Temenos

par Steven A. Galipeau  Du même auteur

Résumé

L’auteur envisage la perversion analytique comme une inversion de la dynamique transférentielle au détriment du patient, celui-ci étant inconsciemment utilisé par l’analyste pour soigner ses propres blessures narcissiques négligées. La perversion, inhérente à la relation analytique, y est activée lorsque les failles narcissiques des patients confrontent l’analyste à des blessures semblables non élaborées. Il semblerait que l’analyste ait à travailler à la reconnaissance des complexes représentés dans le mythe par les destins conjoints de Narcisse et d’Écho, ce qui lui permettrait de résister à l’identification inconsciente aux complexes ou aux défenses de ses patients et de demeurer attentif à ses propres fragilités et à ses besoins.



Mots-clés