L’homosexualité. Vues d’hier et d’aujourd’hui

Nous sommes heureux de publier le texte qu’on va lire ci-après, de Joseph B. Wheelwright. C’est un document rare. Il date de 1940, et est resté inédit jusqu’à ce jour, alors même que son auteur fut un des pionniers de la psychologie analytique aux États-Unis, fondateur de la Society of Jungian Analysts et de l’Institut C.G. Jung de San Francisco. Nous remercions vivement Jane H. Wheelwright, son épouse, et Lynda W. Schmidt, sa fille, qui, à l’initiative de notre collègue John Beebe, nous permettent cette publication.

On verra que Jo Wheelwright fait état, au passage, de la réaction de Jung à la demande d’analyse du jeune homme homosexuel qu’il présente dans son texte. Ce texte, qui donne lieu à un « commentaire » rédigé spécialement pour nos Cahiers par John Beebe, est donc gigogne : le lecteur pourra nourrir sa réflexion en suivant celle qui a pu se déployer en se transformant sur trois générations, de Jung à Wheelwright, et de Wheelwright à Beebe.

Dans notre numéro 91, du printemps 1998, nous avons publié au même propos un article de Léa Hauteville intitulé « Homosexualités : l’impossible différenciation ». Nous avons voulu relancer et renouveler le débat – un débat que nous souhaitons aussi ouvert et vivant que possible.

La Rédaction