De La Lumière Bleue aux Dieux du stade Innocente ? Coupable ?

par Monique Henry-Séjourné  Du même auteur

Résumé

L’art est-il innocent ? 1933 : Hitler a pris le pouvoir en Allemagne… La cinéaste Leni Riefenstahl, entre La Lumière Bleue – 1932 – qui montre un monde en crise, et ses films de 1935-1936 qui glorifient un monde en ordre d’où l’individu a disparu, nous invite – par son art et sa technique – à partager son enthousiasme. Que cela ait une force de persuasion ne la concerne pas ; seule compte son image narcissique.



Mots-clés