Un pensiero pensante Réflexions sur l’exercice de la pensée dans la formation des analystes.

par Giuseppe Maffei  Du même auteur

Résumé

L’auteur s’appuie sur un cas clinique pour montrer comment l’inhibition de la pensée peut trouver son origine dans un besoin inconscient de réparation qui ne permet pas au sujet de s’ouvrir au nouveau, à l’inattendu, qui est en fait aussi ce qui lui est propre. Il élargit ensuite sa réflexion à la formation des analystes en montrant comment le rapport à la théorie peut relever de cette même problématique, selon que l’on reste pris dans le besoin d’orthodoxie ou que l’on accepte de reconnaître les failles de la théorie qu’on voudrait parfaire comme celles des parents analystes. L’article se conclut sur une réflexion à propos de la portée que peut prendre aujourd’hui le terme de « post-jungien ».



Mots-clés