Angoisses et modes de pensée

par Roland Schols  Du même auteur

Résumé

Après avoir illustré la théorie de la fonction-alpha de Bion par l’exemple des contes des Milles et une Nuits, l’auteur constate que cette théorie est basée sur une compréhension paranoïde des angoisses précoces. D’autres théories s’articulent autour d’une compréhension schizoïde des angoisses précoces. À partir de ces deux types d’angoisses se sont formés deux modes de pensée dont le dialogue de sourd entre Freud et Jung montre la nature inconciliable.



Mots-clés